La Société Nautique remporte le match contre Banyoles (Espagne)

Dernière mise à jour : 1 mars



Le 7 février au petit matin, après avoir effectué un test antigénique, les 30 rameurs et rameuses, les trois entraineurs et une bénévole de la Société Nautique de Monaco ont pris la route en direction du lac de Banyoles en Espagne.


Situé dans la commune de Gérone, ce lac sur lequel se sont déroulées les épreuves d’aviron des Jeux Olympiques d’été de 1992 est qualifié comme un des meilleurs plan d’eau au monde par la FISA (Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron).


Les quatre minibus du club sont arrivés à 13h sous un grand soleil et sans encombre. Afin de préserver la qualité de ce site exceptionnel, tous les bateaux et avirons ont dû être désinfectés avant la mise à l’eau et un premier entraînement.


L’équipe est arrivée à l’hôtel en soirée et a enfin pu prendre possession de ses « quartiers ». L’établissement, dédié aux rameurs, est un vrai labyrinthe sur 3 étages avec une salle de jeu au dernier qui a fait le bonheur de nombreux sportifs.


Les journées de préparation, bien rythmées, débutaient par le petit déjeuner à 7h suivi de deux départs de l’hôtel, selon les groupes d’entraînements. Le repas de midi permettait à l’équipe de se réunir avant les deux départs de l’après-midi selon les entrainements de chacun. Le retour à l’hôtel s’effectuait entre 17h et 18h, suivi d’une douche et du repas du soir à 19h.


Les entraînements de cette semaine catalane avaient pour objectif de préparer à la régate internationale du 12 février.


L’ensemble des stagiaires de la SNM ont pu y participer mais deux mentions particulières doivent être accordées : la première à deux minimes, Charlotte Granero et Maëlys Simonetti ainsi qu’à un cadet, Hermes Giersch, qui effectuaient leur toute première course en skiff.


La deuxième mention est à mettre à l’actif du huit féminin barré par Alex et du huit junior hommes barré par Patrick.

A noter que c’est la toute première fois de son histoire que la Société Nautique alignait un huit féminin dans une compétition d’aviron. Une première très encourageante pour le club.



Le jour « J » le soleil nous avait malheureusement quittés mais cela n’a pas empêché nos rameurs de gagner 5 des 7 courses dans lesquelles ils étaient engagés, permettant ainsi à la Société Nautique de Monaco de remporter pour la troisième fois cette rencontre internationale.

Juste le temps de se remettre de ces émotions qu’il était déjà l’heure de démonter les bateaux et de préparer la remorque pour un départ prévu le lendemain matin à 8h00.

Après avoir déposé la remorque à Saint Cassien, la belle équipe de la SNM arrivait à Monaco en fin d’après-midi.


Merci à l’encadrement technique, Daniel, Patrick et Xavier ainsi qu’à Caroline, notre accompagnatrice bénévole.


Quelques images de Banyoles