Le Mot du Président

Chers Sociétaires,


C’est avec plaisir que je vous retrouve pour cette nouvelle édition de notre lettre d’information. Vous le constaterez dans les prochaines pages, cette fois encore, la Société Nautique n’a pas arrêté : de la mer, de la rivière, de l’ergomètre, des loisirs, des

compétiteurs, il y en a pour tous les goûts.

La saison hivernale touche à sa fin et avec elle s’achèvent les longues séances d’entraînement destinées à nous préparer pour les rendez-vous du printemps.

Car c’est maintenant le temps des courses qui s’ouvrent à nous. Celui où l’on se sent fort, prêt à en découdre et à porter les couleurs de la SNM sur la plus haute marche.



Et à ce jeu, nous n’avons pas manqué notre premier rendez-vous national fixé à Mâcon au début du mois de mars. Nos rameurs « rouge et blanc » se sont essayés aux Championnats de France Longue Distance et, pour une première, ils ont mis la barre très haute. Pas de titre de Champion certes, mais pas moins de six médailles : trois d’argent et trois de bronze, obtenues pour moitié en huit barré, tout simplement une première historique pour le club ! Pour ces résultats encourageants et prometteurs, j’adresse mes chaleureuses félicitations aux rameuses et aux rameurs ainsi qu’aux entraîneurs pour leur travail et leur audace.

Au mois d’avril, nos meilleurs athlètes s’affronteront lors des sélections nationales, de retour après plusieurs années d’absence, sur le «mythique » lac de Luby, dans le Gers. C’est également la reprise des compétitions internationales en ligne avec une confrontation prévue pour Quentin Antognelli à Piediluco, temple de l’aviron italien. Bonne chance à toutes et à tous !


Mais il n’y a pas que la compétition qui compte ( pour les Masters et les Loisirs, je vous annonce la mise en place d’une structuration du groupe, tel que je m’y étais engagé lors de notre Assemblée Générale fin 2021. À ce titre, vous recevrez bientôt une convocation pour une réunion d’information qui se tiendra au début du printemps. Je compte sur vous pour nous rejoindre nombreux afin de vous exposer notre projet.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne lecture en attendant de nous croiser sur le ponton, au détour des hangars ou, évidemment, au

restaurant !

Comme toujours, prenez toutes et tous grand soin de vous et de vos proches.


À très vite,


Mathias