Quatrième place en double mixte pour Gaia et Quentin au Championnat du Monde d'Aviron de Mer

Dernière mise à jour : oct. 5


Gaia Umbra-Chiavini et Quentin Antognelli ne sont pas montés sur le podium mais ils n'en ont pas pour autant démérité dans une finale en double mixte dominée par l'Espagne qui s'adjuge les trois premières places de cette course.


Ils ont très bien négocié cette fameuse première bouée située en plein courant et ont toujours été au contact nous faisant espérer jusqu'au bout des 6km un retour sur la troisième équipe espagnole dans laquelle figurait le champion du monde en solo 2019.

A noter la très belle cinquième place du double français composé d'Edwige Alfred (Aviron du Lac Bleu) et du rameur de la Société Nautique, Ludovic Dubuis, qui avaient remporté la médaille d'argent au Beach Sprint la semaine dernière.


En solo Guillaume Blanc après un très beau départ n'a malheureusement pu s'accrocher au rythme d'enfer imposé par le rameur de Séville finaliste olympique à Tokyo à la lutte avec le Péruvien champion du monde 2015 et 2018. Il termine cette finale à la 12ème place.

Chloe Philibert et Coline Caussin-Battaglia, 13ème, ont réussi une belle finale dans une course remportée par l'Ukraine devant le Danemark et une autre équipe ukrainienne.

Grosse déception en revanche pour nos rameuses du quatre de couple qui n'ont pu défendre leurs chances dans une finale encore dominée par les rameuses olympiques ukrainiennes.

Clara, Gaia, Magali et Kristina barrées par Juliette ont perdu toute chance dans le premier bord lorsqu'une pièce du portant qui tient l'aviron s'est soudainement brisée les obligeant à abandonner la course.

La pièce cassée

Le championnat en photos











ou, comment me rappeler du parcours