Une belle moisson d’avirons d’or !

Aucun effort n’aura été épargné à Céline, lors du passage de son brevet d’aviron d’or mardi au Temple sur Lot. Embarquer, puis accoster et sortir de son skiff sans aide, slalomer entre les bouées, scier, faire demi-tour sur bâbord, sur tribord, sur place, reculer en ligne droite, toucher une bouée avec la pointe arrière, la pointe avant, ramer 200m à cadence 16 puis à cadence 24 avec chaque fois 10 coups consécutifs sans toucher l'eau sur le retour, ramer avec les deux "dames de nage" ouvertes, voici toutes les épreuves auxquelles elle s’est soumise volontiers avant de se confronter à l’ultime étape du challenge qui lui était proposé: se tenir debout sur le skiff en tenant une pelle au dessus de la tête.



Même si Céline appréhendait cette dernière phase, elle n’en a rien laissé voir et elle a accompli cet exercice avec une facilité déconcertante, à tel point que l'impitoyable jury en place l’a ensuite invitée à essayer d’inverser ses pelles sur l’eau, un exercice plutôt compliqué, auquel la plupart des jeunes rameurs du club, à l’exception de Konstantin, se sont confrontés souvent sans succès. Continuant sur sa lancée en ce jour de réussite, Céline n’a eu besoin que de deux tentatives pour relever le défi et accomplir l’exploit, sous les applaudissements des jeunes rameurs venus l’encourager depuis le ponton.


Le lendemain, Céline, désormais titulaire de ce brevet d'or obtenu haut la main, a proposé le d’assister Xavier pour faire passer les brevets à Alex, le benjamin du stage et Gulshat, la barreuse des équipages. La séance sur l’eau a été très concluante puisque les deux candidats ont réussi l’épreuve, tandis que deux minimes qui étaient déjà titulaires du brevet, Hugo Albin et Baptiste Bongioanni ont décidé de le repasser, pour le plaisir, histoire de continuer à s’aguerrir en skiff !


Céline raconte cette séance d’évaluation aux côtés de Xavier.


Comment s’est déroulée la session ?


Les jeunes rameurs se sont présentés quelque peu tendus à cette épreuve, mais le regard rempli de fierté et de la volonté de réussir. Une fois installés dans leur skiff, ils étaient parés pour passer les différentes étapes que comporte le brevet l’aviron d’or.



L’épreuve la plus appréhendée est finalement arrivée, celle de se mettre debout dans son skiff et de retirer l’une des pelles, la lever devant soi puis de la remettre en place, tout cela sans tomber à l'eau: tous l’ont passée avec succès alors que sur le bord un public nombreux s’était rassemblé pour assister à l’épreuve redoutée. Et finalement si les jeunes ont fini par chavirer, c’est volontairement, pour avoir le plaisir de montrer avec quelle dextérité ils parvenaient à remonter en bateau quelques secondes après avoir glissé dans l’eau.


Qu’est ce qui t’a le plus marquée ?


Alex, notre benjamin, avec ses éclats de rire et son incroyable sens de la répartie, même aux moments les plus sensibles, ainsi que la chute dans l’eau parfaitement synchronisée de Hugo et Baptiste et la facilité avec laquelle Gulshat s’est mise debout dans son skiff.



Bref, un challenge en or pour tous, totalement couronné de succès !